La filière du bois est comprise dans la réglementation 5 flux. En tant que professionnel, vous êtes donc soumis à cette réglementation et vous devez trier 5 types de déchets en vue de leur recyclage : papier/carton, métal, verre, bois, plastique. Voici comment mettre en place le tri des déchets de bois en vue de les valoriser.

D'où proviennent les déchets de bois ?

Les déchets de bois ont plusieurs origines

  • L’exploitation forestière
  • Les industries (scieries, menuiseries, fabriques de meubles)
  • Les objets en bois en fin de vie
  • Le mobilier

Les déchets de bois se classent en 3 catégories

  • 1/ Bois de classe A : La biomasse (bois naturel non-traité) et les bois modifiés mais non-traités (palettes, cagettes, ameublement).
  • 2/ Bois de classe B : Les bois traités non dangereux (portes, meubles, panneaux, …).
  • 3/ Bois de classe C : Les bois traités avec des produits comme la créosote, le cuivre, chrome, arsenic, etc. Ils proviennent de chemins de fer, de poteaux téléphoniques, d’écrans acoustiques, de palissades extérieures traitées à la peinture ou lasure.

Vous n’êtes pas sûr.e de la classe attribuée au bois de votre entreprise ? Contactez-nous !

Vous souhaitez valoriser vos déchets de bois ?

Urbyn vous accompagne de l’audit à la mise en place des filières de ré-emploi et recyclage de pour vos déchets de bois.

Demander un devis
morceaux de bois

Quelles solutions de recyclage et de valorisation pour le bois ?

Valorisation du bois non-traité

Il existe plusieurs façons pour valoriser les bois non-traités :

Réemploi et réutilisation des matériaux

Les caisses en bois et les palettes en bois qui servent au transport et au stockage de marchandises sont très fréquemment réutilisées. Elles peuvent même, dans certains cas, servir à la confection de mobilier (banquette, lit, table basse, etc.)
Lorsque ce n’est pas le cas, les palettes non-traitées partent vers l’industrie du panneau.

 

Compostage du bois

Les écorces de résineux peuvent être compostées en fertilisant, utilisées en paillage, etc. La durée de vie de la matière est ainsi allongée, ce qui est bénéfique pour l’environnement.

Recyclage des bois de classes A et B

Valorisation énergétique et valorisation matière

D’après une étude de l’Ademe, on valorise 79% des déchets de bois. 57% des 7,2 millions de tonnes de ces déchets sont valorisés en matière et les 22% restants en énergie.

Les cagettes endommagées sont généralement valorisées énergétiquement alors que les sciures et copeaux servent à la fabrication de panneaux d’aggloméré qui permettent de concevoir du mobilier. Le bois usagé sert aussi à la fabrication de pâte à papier, de granulés ou de charbon de bois.
Malheureusement, le recyclage du bois de classe C n’est pas possible car il comprend des risques d’émissions de composés organiques volatils polluants. Il convient donc de le trier et de le faire collecter à part pour qu’il puisse être incinéré dans des installations dédiées.

Recyclage du bois : quelles étapes ?

  • Collecte des déchets de bois
  • Tri manuel ou mécanique
  • Concassage et broyage permettant d’obtenir de fines particules
  • Le bâchage et le déferraillage
  • L’élimination des résidus -> les impuretés comme le fer, le plastique ou le verre sont éliminées
  • Des solutions de traitement sont ensuite appliquées aux déchets de bois en fonction de la classe à laquelle ils appartiennent (cf. plus haut)

Quelle réglementation pour le bois en fin de vie ?

Les producteurs et détenteurs de déchets de bois doivent répondre à l’obligation 5 flux qui inclut le tri à la source du papier/carton, du métal, plastique, verre et bois. Cette réglementation s’applique, que les déchets soient collectés par un prestataire privé ou par le service public des déchets s’ils génèrent plus de 1 100 litres par semaine de déchets, seuls ou à plusieurs sur une même implantation.

Besoin d’un accompagnement pour mettre en place une collecte et un traitement adaptés aux besoins de votre activité ?

Nous avons les solutions qu'il vous faut ! Découvrir Urbyn

Les emballages issus du bois

Les emballages en papier-carton sont fabriqués à partir de fibres de cellulose. Leurs matières premières proviennent directement du bois voire de papiers et cartons recyclés.
Le bois utilisé pour ces emballages est soit directement coupé en forêt, soit issu de chutes de bois d’œuvre (menuiserie, ameublement, construction).
Pour savoir comment recycler ces déchets, RDV ici.

Comment passer à l’action ?

Réduction de la consommation de bois

Premièrement, le bois étant une ressource naturelle, il est primordial d’en limiter l’utilisation afin de préserver l’environnement. Si cela n’est pas possible du fait du secteur d’activité de votre société, il faut alors veiller à l’application d’un traitement adapté.

Valorisation des déchets

Comme nous vous l’expliquions plus haut, la collecte, le recyclage, la récupération et la valorisation des déchets produits sont impératifs si vous souhaitez initier une démarche de développement durable au sein de votre entreprise.

Certification et labellisation

Il existe deux labels relatifs à la filière bois auxquels vous pouvez recourir en tant que professionnels.

  • Label FSC – Forest Stewardship Council : délivré soit aux propriétaires fonciers concernant la gestion financière ou aux entreprises de transformation pour la traçabilité des produits.
  • Label PEFC – Programme de reconnaissance des certifications forestières : garantit que le matériau provient de forêts gérées durablement en fonction de règles définies précisément région par région.

📎 En savoir plus sur les déchets de bois